Peinture à la cire d'abeille

09 novembre 2017

La technique

La technique de la peinture à la cire d’abeille ou peinture à l’encaustique date de l’antiquité.

Ainsi, les égyptiens l’utilisaient pour peindre des sarcophages et des navires et les romains pour décorer des villas à Pompéi.

La cire protège les pigments, notamment de l’humidité. Les œuvres gardent ainsi leur fraîcheur et défient le temps. La peinture à l’encaustique est un procédé qui mélange les pigments avec de la cire d’abeille fondue par une source de chaleur. Elle s’applique à chaud nécessitant une pratique contraignante même si elle est aujourd’hui facilitée par l’électricité.

Je commence par fabriquer des bâtonnets de cire de différentes couleurs à partir d’une douzaine de pigments. J’applique ensuite la cire sur mon support, un panneau medium, de trois manières différentes :

- au pinceau après l’avoir fait fondre sur une plaque électrique

- à l’aide d’un stylo chauffant sur lequel j’adapte des spatules de différentes formes

- avec un petit fer à repasser à sec pour l’étaler sur une grande surface et créer des effets de matière.

Parfois, je mixte cette peinture avec de l’acrylique.

Posté par Alain Sauzay à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]